YAW | Comment se faire acquitter quand on est un meurtrier vegetal ?

Livraison gratuite en France métropolitaine

Comment se faire acquitter quand on est un meurtrier végétal ?

Comment se faire acquitter quand on est un meurtrier végétal ?

Publié le 21 Septembre 2017

La durée de vie de vos plantes est semblable à celle d’un piéton sur la bande d’arrêt d’urgence ? Votre bambou a moisi dans son vase ? Nous avons la solution !  Pour devenir le meilleur ami des végétaux, suivez ces quelques conseils. 

1. Adoptez des plantes faciles à entretenir

Certaines plantes sont plus fragiles que d’autres. Nous avons fait une liste de plantes qui supportent bien la sècheresse et ne nécessitent qu’un arrosage de temps en temps. En fait c’est simple, plus vous les délaissez, plus elles seront ravies !

test

L’Aspidistra

Cette plante indestructible est originaire du Japon. Tel un samouraï entrainé aux combats les plus intenses, elle résistera à toutes les conditions extrêmes que vous déciderez de lui infliger. Elle préfère les endroits faiblement ensoleillés mais vous pouvez la mettre dans l’ombre sans craindre sa colère. Il faut à peine l’arroser, seulement quand vous sentez que la terre est sèche. Sa robustesse lui vaut le surnom de « plante en fer forgé » (cast-iron plant) chez les Anglais. Alors franchement si vous arrivez à la faire mourir, c’est que vous l’avez empoisonnée avec de l’eau de javel. Et encore.

test

La plante ZZ

Entretenir une Zamioculcas zamiifolia demande bien moins d’efforts que de prononcer son nom latin. Cette plante est une guerrière increvable, elle peut survivre sans lumière et sans arrosage pendant des mois ! Oui, oui, vous avez bien lu, vous pouvez carrément l’abandonner la moitié de l’année, et elle survivra ! Cette capacité d’adaptation, elle la doit à ses origines africaines : la ZZ peut pousser aussi bien dans la savane sèche que dans les forêts tropicales humides. Bon, on vous le dit tout de suite, c’est quand même mieux de l’arroser une fois par semaine et de ne pas la reléguer dans votre cave.

test

Le Hoya

Ses magnifiques fleurs vous paraissent fragiles ? Détrompez-vous : moins vous vous en occuperez, mieux cette plante se portera. On a en effet remarqué que le hoya des jardiniers zélés était moins beau que celui des paresseux qui l’arrosaient quand ils y pensaient et ne l’avaient jamais rempoté.  Donc un conseil : arrosez-le de temps en temps et laissez-le tranquille !

2. Suivez quelques conseils simples

Plus la feuille de la plante est fine, plus elle aura besoin d’eau.

« AHHHH, c’est donc pour ça que mon basilic est mort ! » Ben oui. Si vous êtes du genre distrait, privilégiez les plantes grasses avec de grosses feuilles.

Ne noyez pas vos plantes

Avant d’arroser votre plante, touchez la terre : elle est encore fraîche ? Ne faites rien. Elle est sèche ? Vous pouvez y aller !

Trouvez le bon endroit

Renseignez-vous sur le degré d’ensoleillement dont votre plante a besoin, cela vous évitera bien des soucis ! Sachez aussi que ces petites choses prennent vite froid, alors évitez de les placer dans un courant d’air. 

Faites les poussières

Pour éviter que la poussière n’empêche la photosynthèse, nettoyez les feuilles avec une éponge.

3. Adoptez des plantes en bocal

test

Si vous ne voulez vraiment faire AUCUN effort, nous avons trouvé la solution : les plantes en bocaux. Il y a un petit investissement en temps au début, mais après, vous ne devez plus rien faire ! Vous trouverez de nombreux tutoriels sur le net pour réaliser vous-même votre terrarium.

Si vous choisissez des petites plantes, elles peuvent vivre très longtemps dans cet écosystème. Comme cette magnifique plante qui n’a plus été arrosée depuis… 1972 !

Se sentir bien chez soi, c’est essentiel. Pour cela, les plantes sont parfaites : elles embelliront et purifieront votre logement. Et pour se sentir bien à l’intérieur ? YAWFit&Detox est votre allié, naturellement !

Découvrez
YAW

test

Avec YAW, vous avez le pouvoir de donner le meilleur de vous-même.