YAW | Faut-il abandonner la cuisson et devenir crudivore ?

Livraison gratuite en France métropolitaine

Faut-il abandonner la cuisson et devenir crudivore ?

La cuisson n'a t-elle que des défauts ?

Nous avons tous de temps à autre envie d’un bon repas chaud, certains disent même avoir "besoin" de minimum un repas chaud par jour.

S’agit-il d’un simple caprice gustatif ou bien la cuisson présente t-elle également un intérêt pour le corps ?

En parallèle, on entend de plus en plus parler, à juste titre, des bienfaits de la cuisine crue, de l’importance de préserver les vitamines, les minéraux et les anti-oxydants des aliments en ne les cuisant pas ou peu.

Y’a-t-il tout de même des bienfaits pour notre corps à manger des aliments cuits ? Pour le savoir, examinons de plus près le processus de la digestion…

digestion

Que se passe-t-il dans notre corps lorsque nous mangeons ?

1ère étape : la bouche. Nous commençons par mastiquer, broyer, déchiqueter la nourriture afin de la réduire en petits morceaux avant qu’elle n’arrive dans notre estomac. Pendant la mastication, notre salive exerce aussi son action sur les aliments, notamment en neutralisant certaines bactéries indésirables inévitablement présentes dans notre assiette.

2ème étape : l’estomac. L’estomac agit un petit peu comme une machine à laver. Accompagné par ses 2 copains, le foie et le pancréas, il malaxe la nourriture et la « nettoie » avec l’action d’enzymes qui viennent déstructurer les graisses, les sucres et les protéines qu’on lui envoie. Objectif : rendre la nourriture la plus présentable possible avant qu’elle n’arrive dans notre intestin qui a tendance à se montrer légèrement capricieux et parfois même irritable.

3ème étape : l’intestin, zigzagueur devant l’éternel, la rockstar du système digestif. Pourquoi tant d’éloges ? Parce que jusqu’à présent, la bouche et l’estomac ont couté de l’énergie à notre corps alors que le but de l’alimentation est justement d’en gagner. C’est à ce moment là que l’intestin intervient et qu’il récolte tous les honneurs. Si l’estomac est une machine à laver, alors l’intestin est notre chaine de tri. Il analyse minutieusement toutes les molécules qu’on lui envoie et ne laisse passer que celles qu’il juge utiles pour notre corps. Quelque chose ne lui plait pas ? Allez hop, direction les toilettes ! 

On résume :

La bouche fait un long dégagement qui traverse l’œsophage, l’estomac intercepte, il drible un peu, se fait aider par le foie et le pancréas, fait une passe décisive à l’intestin et « BUUUUT », l’intestin marque le point ! ! ! Une vague d’énergie déferle dans le corps humain. Tous ces efforts ont enfin payé. Le corps humain est en délire et acclame le microbiote tandis qu’en backstage, à l’ombre des regards indiscrets, les indésirables sont gentiment priés d’évacuer la salle.

Et la cuisson dans tout ça ?

Vous l’avez maintenant compris, avant d’arriver à notre intestin, la digestion est un processus qui demande de l’énergie à notre corps. Certains éléments, en particulier les protéines, demandent plus d’énergie pour être digérés. Or, que fait-on lorsque l’on cuit les aliments ? On les expose à une source d'énergie justement. Si vous prenez des aliments riches en protéines comme des œufs ou du tofu et que vous les placez dans un cuiseur vapeur, vous les déstructurez, exactement comme le fait votre estomac avec les sucs gastriques. En fait, si vous avaliez un œuf cru et que vous alliez le récupérer dans votre estomac après quelques minutes, il ressemblerait à peu près aux œufs brouillés que vous cuisinez à la poêle.

Cuire les aliments, c’est donc en quelque sorte « délocaliser » une partie du processus digestif et épargner un peu de travail à votre brave estomac. Bien que la cuisine crue présente de nombreux avantages au niveau nutritif, cuire les aliments, lorsque c’est fait avec une cuisson douce, peut également s'avérer très bénéfique pour votre digestion.

Un problème de digestion ?

test

YAWFit&Detox restaure entièrement votre flore intestinale