YAW | Blocus : les étudiants qui passent leur nuit à étudier ont moins de chances de réussir

Livraison gratuite en France métropolitaine

L'impact du sommeil sur la mémoire

 

Blocus : les étudiants qui passent des nuits blanches à étudier ont moins de chances de réussir !

Chaque année en période d’examens, des dizaines de milliers d’étudiants partout dans le pays travaillent jusque tard dans la nuit et se lèvent aux petites heures pour réviser une dernière fois leur syllabus avant l’épreuve fatidique.

Quelques minutes avant d’entrer dans l’auditoire, on peut encore les observer dans les couloirs : le teint pâle, les yeux rouges, plongés dans leurs manuels, ils profitent de chaque seconde qu’il leur reste pour lire et relire quelques formules mal comprises soulignées au marqueur rouge.

C’est aujourd’hui un fait démontré : si ces étudiants avaient passé une bonne nuit de sommeil de 8h et avaient pris le temps de prendre un petit déjeuner complet au lieu de s’infliger ce stress, leurs chances de réussir auraient augmenté de 40%.

Le sommeil est bien plus que l'absence d'éveil

Dormir, c’est un petit peu comme appuyer sur le bouton « sauvegarde » de votre ordinateur. Cela permet d’enregistrer et de classer en lieu sûr toutes les informations accumulées au cours de la journée. Il faut imaginer que durant la journée, votre cerveau fonctionne comme une clé USB, on peut y stocker un tas d’informations rapidement mais sa capacité est fortement limitée. Lorsque vous vous endormez, votre cerveau prend le temps de décharger sa clé USB dans un disque dur doté d’une capacité bien plus grande et réorganise l’information de sorte à ce que vous puissiez y accéder plus facilement le lendemain matin. Après une bonne nuit de sommeil, vous voilà donc prêt à accumuler de nouvelles informations et vous êtes beaucoup plus efficace pour traiter l’information de la veille.
Les étudiants qui se privent d’une bonne nuit de sommeil parce qu’ils pensent que relire une dernière fois leur syllabus va leur sauver la mise sont complètement dans le faux. Non seulement ils réduisent leurs chances de réussite pour l’examen du lendemain, mais ils rentrent également dans une spirale infernale qui les rendra encore moins performants pour les examens des jours suivants au cours desquels ils accumuleront stress et fatigue.

Retrouvez un sommeil sain avec YAWSleep

test

YAWSleep : solution complète pour un sommeil sain